Menhir Chapaize.jpg
La Maison Normande at St Léger sous la Bussière

La Maison Normande at St Léger sous la Bussière

Qui sommes-nous ?

Fondée récemment en Suisse par un groupe d’amis, l’Association DEVA est une association sans but lucratif. Nous organisons des conférences, ateliers et cours autour de thèmes tels que la philosophie, l’astrologie, les traditions spirituelles, la santé naturelle, la nutrition, le yoga, la méditation et les médecines douces.

L’Association DEVA n’ a aucune affiliation religieuse.

1296 Coppet - email: info@associationdeva.ch

COURS - Séminaires - Conférences 2019

The Retreat Place

La Maison Normande est blottie dans un paysage idyllique, bucolique et intact, entourée par les collines ondulantes du sud de la Bourgogne, c’est un endroit riche en histoire et imprégné de l’héritage spirituel du monastère avoisinant de Cluny.

 Bordée d’un côté par une rivière riche en truites longue de 300 mètres et de l’autre par un vieux mur de pierres qui délimite et protège le site, la propriété s’étend sur deux hectares. C’est un endroit unique où les visiteurs trouveront une ambiance tranquille et paisible, particulièrement propice à la méditation et la contemplation.

C’est dans ce lieu enchanteur que se trouve l’emplacement principal des cours et séminaires mis sur pied par l’Association DEVA. Ceux-ci se déroulent soit dans une grande salle de conférences pouvant accueillir jusqu’à 40 personnes, soit dans d’autres salons plus petits. En été, la cour, le jardin ou le verger s’offrent aussi comme alternatives pour des séminaires ou des travaux de groupe moins formels.

 Une abondance de ressources naturelles se trouvent dans la proximité immédiate de la maison et se prêtent à des promenades découvertes, telle que la cueillette traditionnelle de plantes médicinales. A quelques pas derrière la maison, en montant une petite colline, on trouve un puits sacré, très ancien, quelque peu dérobé et aujourd’hui presque entièrement oublié mais qui, dans un passé récent, était réputé pour ses pouvoirs de guérison. Plus loin, un peu plus haut, le randonneur découvre une autre source, délaissée aujourd’hui mais pourtant bien connue des voyageurs à travers les siècles, jaillissant d’un verger et alimentant un ancien abreuvoir. Son eau claire et fraiche a permis à de nombreux assoiffés de se désaltérer. C’est un endroit magique où résonnent en été le chant des oiseaux et le bourdonnement des abeilles et où tant de lieux enchanteurs restent encore à découvrir en suivant les allées verdoyantes dans les bois ou sur les sentiers à travers les pâturages.